Le financement d’un projet immobilier

Vous avez un projet immobilier ? Comment le financer ?

Il est primordial de se poser les bonnes questions car le financement est la base d'un projet immobilier, celui-ci peut être reporté ou ne pas naître dans le pire des cas. Alors pour être serein lors de votre acquisition, n’oubliez pas quelques étapes importantes avant de vous lancer.

Pour acheter ou faire construire son bien immobilier, le financement passe généralement par un apport personnel et/ou par un emprunt bancaire.

Comment constituer son apport personnel ?

L’apport personnel représente la somme d’argent que vous allez investir dans votre projet sans emprunter auprès des banques. Par exemple, l’argent que vous avez épargné à la banque toutes ces années ou celui sous votre matelas pour pouvoir l’utiliser lors de ce grand jour : l’acquisition de votre logement. Généralement, il est conseillé à un couple pour l'achat d'une résidence principale de fournir 10% de l’opération en apport.

L’apport personnel n’est pas obligatoire mais fortement conseillé et plus l’apport personnel est important, plus les conditions seront évaluées favorablement par votre partenaire financier. Toutefois dans certains cas, comme l'investissement en Loi Pinel, il peut être intéressant de recourir uniquement à l'emprunt (les intérêts étant défiscalisables).

Ces 10% du montant global de l'achat peuvent servir à financer les frais de notaires (et/ou de dossiers,...) inhérents à l'acquisition immobilière.

  • L’épargne

Financer une partie de votre apport personnel par l’épargne.

Grâce à des comptes épargne Compte Epargne Logement, livret A, livret d’épargne populaire ou de développement durable ou l'épargne acquise au titre de la participation dans une entreprise.

Les sommes placées sur ces comptes vont fructifier au cours des années et vont vous permettre d’avoir un apport personnel.

  • Une rentrée d’argent exceptionnelle

Un héritage, une donation ou gain exceptionnel, vente d’un logement locatif… Ces rentrées d’argent ponctuelles permettent aussi de se constituer un apport pour l’achat d’un bien immobilier.

Pour financer votre projet immobilier, vous pouvez également recourir aux crédits immobiliers soit en passant directement par une banque soit par un courtier.

  • Le courtier

Il permet de recourir à plusieurs banques et de négocier des frais plus avantageux. C’est souvent un gain de temps et d’argent.

  • La banque

Consulter votre conseiller habituel permet de dialoguer directement avec une personne qui vous connaît et qui a votre historique. Si vous ne passez pas par un courtier, il est recommandé de consulter plusieurs banques pour les mettre en concurrence et négocier les conditions.

Évitez de contacter les banques puis de faire appel à un courtier. La banque ne peut recourir qu’à une demande, le courtier risque de se retrouver bloqué.

  • Prendre un crédit immobilier

Enfin, pour financer tout ou partie du projet immobilier, vous pouvez souscrire à un crédit immobilier.

Vous pouvez obtenir - sous certaines conditions - différents emprunts, en voici une liste non-exhaustive :

  • Prêt épargne logement, obtenu grâce à un plan d'épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL)
  • Prêt à taux zéro (PTZ)
  • Prêt classique accordé par une banque
  • Prêt conventionné d'accession sociale (PAS)
  • Prêt relais (prêt à court terme contracté dans l'attente de la vente du logement précédent)

En fonction de votre projet immobilier et des avantages dont vous pouvez bénéficier, il est possible de combiner différents emprunts.

Plan de financement

Dans tous les cas, il est important de réaliser un plan de financement si vous avez déjà une idée du bien immobilier, il faut en calculer le coût d’acquisition, les frais annexes (notaire, bancaires,...) et les montant des travaux si vous en avez. Le plan de financement permet de voir si votre financement est suffisant à votre projet et si cela peut aboutir.

N’hésitez pas non plus à solliciter un commercial GM immobilier ou le promoteur d'un programme neuf pour vous conseiller sur votre plan de financement.